Conseil déco 1 : comment insoniser une pièce ?

Nuisances sonores à la maison ou au bureau ? Direct-d-sign vous donne quelques petits tuyaux qui nous l’espérons vous permettront d’atténuer efficacement les bruits.

De quels bruits parlons nous ?

Dans une pièce se propagent différents types de bruits :

  • les bruits aériens, qui se diffusent par l’air et n’ont aucun contact avec la structure du bâtiment. Les vibrations sonores naissent dans l’air et se propagent par voie aérienne (en utilisant l’air comme support) : ce sont les bruits de voix, télévision, téléphone, les bruits de trafic, etc… Lorsqu’ils heurtent un mur, ils sont en partie réfléchis par la paroi, absorbés par le matériau, et transmis de l’autre côté.
  • Les bruits solidiens sont générés par des sources qui sont liées à la structure du bâtiment, ou qui la frappent. En premier lieu les bruits de choc (dits d’impact) : bruits de pas, chutes d’objets, chute d’eau dans une douche ou une baignoire, claquements de portes, etc… Arrivent ensuite les vibrations provoquées et entretenues par une source électrique, mécanique ou hydraulique : chauffage, ventilation, climatisation, etc…

     

lorigine-des-bruits.jpg

Dans cet article, nous traiterons de la correction acoustique d’une pièce (dans un  même local) et plus particulièrement des bruits aériens.

1/ Paravents acoustiques

1468073.jpgLa solution qui vient à l’esprit de prime abord. Il s’agit de réfléchir une partie des ondes, d’en absorber, pour ne transmettre au final que des ondes atténuées.

Dans cette optique, nous vous recommandons de choisir un paravent à hauteur d’homme – de plus de 1m80 de haut. Le paravent Albero d’ABV en forme d’arbre est une option discrète, tout comme le Buzziscreen de Buzzispace et ses fermetures éclair. Une solution pratique, le paravent pliable Focus de Zilenzio.

Sinon optez pour le classique Buzzifree de Buzzispace en carton biodégradable revêtu de 6 mm de feutre 100% écologique, obtenu à partir de bouteilles plastique recyclées. Idéal notamment pour cloisonner les open space.

2/ Les dalles murales insonorisantes

14Tout comme les paravents, les dalles empêchent les sons de se reverbérer sur les murs. Cela vous permet donc d’atténuer les sons réfléchis dans la pièces, mais également les bruits du local adjacent ou de la rue.

Pour une utilisation optimale, nous vous conseillons d’installer les dalles sur différents murs de la pièce, ou de les combiner avec un faux plafond acoustique ou paravent insonorisant.

 

Tout comme les paravents acoustiques, les dalles murales qui insonorisent décoreront votre pièce par la même occasion. Choisissez chez le suédois Zilenzio les fameuses dalles Fazett, pour créer la combinaison murale de votre choix, ou Timber, dalles plus classiques mais déclinées dans de nombreuses tailles. Buzzi.space le fabricant belge spécialiste des solutions acoustiques est également un très bon fournisseur, avec ses Buzzzitiles qui se déclinent dans un très large choix de motifs et de couleurs. N’oublions toujours pas ABV, marque belge également qui propose pour les maisons et les bureaux des solutions spectaculaires. Venez visiter notre section pour trouver d’autres modèles isophoniques performants.

3/ papier peint acoustique

On n’y pense pas non plus, mais le papier peint aussi pourra vous aider à retrouver un confort sonore. Enfin, pas n’importe lequel…. Buzzi.space a développé une solution miracle : le Buzziskin, qui est composé d’une feutrine, le Buzzifelt de 6 mm d’épaisseur autoadhésif (feutre 100% écologique, obtenu à partir de bouteilles plastique recyclées). Vous pouvez le choisir uni, ou désormais à motifs. Géniale, cette solution est la moins onéreuse, mais tout comme les dalles, elle reste limitée si les nuisances sonores sont très importantes, ou si vous n’y ajoutez pas d’autres solutions acoustiques (faux plafonds, dalles, paravent, meubles) dans la pièce.

BUZZISKIN-1

Buzziskin de Buzzispace

 

4/ faux plafonds acoustiques

Nous vous en parlions précédemment… la réverbérations des sons touchent les murs mais également les plafonds. En ajoutant un faux plafond acoustique, vous atténuez donc les bruits ambiants, mais également les bruits provenant d’un local situé à l’étage supérieur (voisinage bruyant notamment).

Les faux plafonds sont également pratiques pour cloisonner un espace sans pour autant bloquer la luminosité de la pièce : au dessus d’une table de réunion, ou dans un open space. Buzzispace a ainsi développé pour les espaces publics et aménagements de bureaux le Buzzigrid, en forme de grillage de 3m de long pour plus d’ 1m80 de large.  Le Buzziland est également pratique, de forme ronde ou ovale, et dispose de deux systèmes d’accroche, au plafond ou aux murs.

Outre ces faux plafonds géants relativement classiques, nous sommes tombés sous le charme des éléments plus petits et variés de la marque Zilenzio. Delta est un modèle en forme de pétale, dont vous pouvez jouer avec les coloris et les installer à différentes hauteurs pour créer une suspension acoustique artistique. Le modèle Cloudz est quant à lui de la forme d’un nuage. Pour créer un plafond poétique, léger mais très performant au niveau de l’insonorisation. Idéal aussi bien dans une chambre (d’enfant par exemple) que dans un hall d’hôtel ou un grand espace public à insonoriser.

 

5/ suspensions acoustiques

Dans la lignée des faux plafonds insonorisants, les suspensions lumineuses ont en outre l’avantage… d’éclairer bien évidemment. Buzzispace a lancé cette année de nombreux modèles, dont le Buzzipleat, qui est une suspension qui joue sur les plis : un trou en son centre vous permet d’y suspendre une ampoule led. Buzzibell est comme son nom l’indique en forme de cloche géante. Buzzishade est de forme plus conventionnelle et existe en 2 tailles : Medium (H 42 cm et ø 74 cm) et Large (H 62 cm et ø 112 cm). Buzzilight est quant à elle en forme de lanterne et peut être plus ou moins allongée. Buzzimoon est une suspension plate, très efficace au dessus d’une table à manger, bureau ou table de réunion. Un éclairage et une insonorisation optimale, à vous de jouer avec les formes et les couleurs !

 

6/ meubles, tapis et accessoires insonorisants

Et oui n’oublions pas les meubles et les tapis ! Faites le test dans une pièce vide, les échos sont impressionnants. Jouez donc avec le mobilier et surtout les tapis pour atténuer les sons aériens et solides de la pièce. Direct-d-sign a une belle sélection de tapis luxe, mais également plus fantaisistes, alors venez faire un tour ici

brink-campman-sfeerfoto.jpg

Nous espérons que ces petits conseils vous seront utiles. Le point important à retenir est que plus le volume sonore dans une pièce est important, plus il faudra combiner d’éléments (paravent, faux plafond, dalle ou papier peint mural, tapis etc) dans différents points de la pièce.  Ne misez pas tout sur une seule solution, mais tenez compte des effets de réverbération ! A vous de jouer maintenant 🙂